Carnaval de Rio 2020

Mangueira déchaîne le Sambodromo pour l’unique répétition technique de l’année

Championne du Carnaval de Rio 2019 l’école de Samba Mangueira a eu le privilège de faire un défilé de répétition dans l’avenue la plus festive du monde: le sambodromo

Le lavage du sambodromo terminé, c’est Mangueira qui a pris place pour faire sa répétition technique.

Une seules répétition technique cette année

Habituellement, l’ensemble des répétitions techniques s’achevait avec un défilé en condition réelle, accompagné de tout l’éclairage et du système de sonorisation du sambodromo afin de s’assurer du bon fonctionnement pour les parades à venir des Défilés officiels.

Seulement cette année, comme l’année dernière, faute de subvention pour financer l’ensemble des répétitions, ce sera la seule et unique de cette saison. L’attente aura eu pour effet d’augmenter la fébrilité des fans du carnaval et de recharger à bloc l’école de Samba Mangueira a été bénéficiaire de ce privilège, car c’est la championne de l’an passé.

Ce qui a marqué la répétition de Mangueira

Le défilé a commencé en puissance avec une Comissão de frente déchaînée. Comme d’habitude, c’est une chorégraphie alternative qui a été exécutée, histoire de ne pas gâcher la surprise le jour J. Cela permet quand même aux chorégraphes Priscilla Mota et Rodrigo Negri et aux danseurs de prendre leurs repères et de gérer leur timing.

Avec une avenue détrempée et des habits gorgés d’eau de pluie, la porte-drapeau a pris l’initiative de danser pieds nus, pour garder la maîtrise de ses mouvements et de ne prendre aucun risque à la veille du défilé officiel. Sa prestation accompagnée de son mestre-sala a fait virevolter les cœurs. Ce couple est toujours très attendu pour sa grâce, son agilité et sa précision.

Une batterie puissante et implacable

La batterie réglée au millimètre a traversé l’avenue tambour battant.

 Concentrée et précise, elle est fermement décidée à obtenir la note maximum.

Elaboré par Vagner Bezerra « Boca Rum » un des percussionniste de la batteria de Mangueira, un effet chorégraphique a été exécuté par les 12 Timbales en corrélation avec un moment précis des paroles du Samba. Il s’agissait de brandir les instruments comme s’il s’agissait de mitraillette. Ce geste illustre l’utilisation des instruments comme « arme » culturelle et s’inscrit bien sûr dans l’enredo de l’année.

 Précédent la batterie, le secteur des passitas a traversé l’avenue en costumes élaborés aux couleurs de l’école. Beaucoup d’énergie, de Samba au pied dans un secteur parfaitement organisé.

La vieille garde située vers la fin du défilé a clôturé cette réplétion avec majesté, en imposant le respect à tous les amoureux du carnaval. C’est en effet grâce à eux et au chemin accompli, que l’école de Samba Mangueira a l’envergure et la réputation dont elle bénéficie aujourd’hui.

On dirait bien que toutes les grandes étapes sont passées : la remise des clés, les dernières répétitions techniques et le début des défilés de rues.

Alors, ça vous dit un carnaval de Rio ? Ça va commencer !

Voici les photos de la répétition technique de Mangueira 2020

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer