Carnaval de Rio 2021

La nouvelle date du Carnaval de Rio 2021

Depuis le report du carnaval de Rio 2021, la LIESA et les écoles de samba, cherchent des moyens alternatifs pour profiter des célébrations et une nouvelle date pour réaliser la célèbre fête brésilienne brésilienne.

Quand aura lieu le Carnaval de Rio 2021 ?

En pourparlers depuis des mois, la LIESA et les écoles de samba se sont enfin entendues sur le principe d’effectuer les défilés en juillet 2021.
Une date a désormais été définie:

Les défilés officiels des écoles du groupe spécial du Carnaval de Rio au Sambodromo devraient avoir lieu les 10 et 11 juillet 2021.

Mais la confirmation de ce scénario reste tributaire de différents paramètres:

La priorité absolu, reste la disponibilité d’un vaccin efficace pour endiguer l’épidémie et assurer à tout le monde, des interactions sociales sans risques.

Le gouvernement devra également aménager le calendrier national avec de nouveaux jours fériés exceptionnels ( du 8 au 11 juillet 2021) , pour permettre à tout le pays de bénéficier de jours de congés afin de pouvoir profiter pleinement des festivités.

Déjà envisagée et discutée depuis un certain temps, cette possibilité s’est affirmée dernièrement grâce aux récentes avancées et tests encourageants des premiers vaccins.

Quel impact sur les défilés ?

On se pose maintenant la question quant à la forme que vont prendre les défilés avec ce changement de date et les incertitudes qui demeurent.

À l’heure actuelle, les organes officiels ont annoncé que la tradition sera respectée avec le maintien du règlement habituel. Le système de notation donnera lieu aux changements de groupes.

Toutefois, avec les écoles du groupe spécial prévues pour le samedi et dimanche, il n’est pas encore officiellement question du défilé des écoles de samba de la série A (qui défilent habituellement vendredi et samedi). On attend donc de savoir comment sera impacté le système de classement.

Une autre question reste importante, avec le financement des parades et son impact sur la réalisation.
Avec un système complexe et varié ( subventions publiques, privées, vente de billets , droits TV, vente de costumes..) Mais sans absolue certitude de la tenue de l’évènement, il va être périlleux d’engager des frais, tant pour les écoles que pour les investisseurs.

Un autre paramètre est celui des visiteurs internationaux du carnaval. Le tourisme a aussi une influence dans le financement des défilés.
Avec une date largement décalée, des flux de voyageurs complètement perturbés en ce moment dans le monde entier et des touristes du mois de juillet qui ont habituellement d’autres profils, il va être très compliqué de faire des projections fiables.
Par contre, cela pourra être une chance pour des milliers de personnes qui ne peuvent pas se libérer à la période traditionnelle du carnaval.

Il faudra donc attendre un peu pour savoir si les écoles vont préparer les défilés comme elles le font d’habitude ou si le règlement sera adapté pour soulager les défilés ( réduction de la durée de la parade, nombre de chars minimum …)
Si ces changements avaient été évoqués pour d’éventuelles festivités en février, avec cette nouvelle date, il n’en est plus officiellement question.

Pour la première fois un carnaval de Rio en hiver !

Si la date est maintenue,  La fête se déroulera comme d’habitude, mais avec des températures « plus fraîches« .
Rassurez-vous, l’hiver, les températures reste largement supportable à Rio de Janeiro (une moyenne située entre 18° et 25°).
Cela sera un soulagement pour tous les participants qui utilisent de lourds costumes et qui souffrent habituellement de la chaleur.
Autre avantage, juillet est dans la saison sèche et le risque des pluies récurrentes qui sévissent pendant les défilés sera fortement réduit.

Fermement motivées à maintenir la tradition, les écoles sont confiantes dans les protections à venir du contre le covid-19 et vont travailler dans cet objectif optimiste.
Avec le report indéfini du carnaval depuis le mois de septembre, les écoles ont pris beaucoup de retard dans le déroulement habituel des préparatifs car il était périlleux d’engager des dépenses dans la réalisation d’un défilé incertain.

Mais elles ont désormais le temps de s’organiser avec plus de 7 mois devant elles pour concevoir les costumes, les chars et tous les autres détails.
Espérons que l’évolution de la pandémie permette aux écoles de rester optimistes pour préparer leur carnaval sereinement et que la situation s’améliore pour tout le monde d’ici là.

Et ne sous estimez pas la puissance créative des écoles des samba. Quelles que soient les contraintes qu’elles auront à gérer pour exprimer leur inépuisable talent, on peut être sûr que comme toujours, elles sauront nous surprendre et nous émerveiller !

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page