Carnaval de Rio 2013

Thème et samba de União da ilha pour le carnaval de Rio 2013

Pour le Carnaval de Rio 2013, l’école de samba União da Ilha présente cette année un thème sur un monument brésilien : Vinicius de Moraes avec son thème :
« Vinicius, no plural. paixão, poesia e carnaval » « Vinicius, au pluriel. Passion, poésie et carnaval »

Né à Rio de Janeiro en 1913 Vinicius de Moraes est une figure brésilienne incontournable. Entre autres, poète romantique, diplomate et journaliste, il est le plus grand parolier de bossa-nova avec des chansons qui ont fait le tour du monde comme « Chega de Saudade » « Ela é Carioca » et « Garota de Ipanema »

Il est l’auteur de la célèbre pièce Orfeu da Conceição qui, adapté par Marcel Camus deviendra Orfeu Negro et recevra la Palme d’Or à Cannes et l’Oscar du meilleur film étranger.

Appelé le petit poète, il reste dans le cœur de tous les Brésiliens et a marqué à jamais la culture brésilienne de ses nombreux chefs d’œuvres.
L’œuvre de Vinicius est énorme dans tous les domaines qu’il soit musical, théâtral, littéraire, journalistique ou politique. Le carnavalesque Alex de Souza qui développe ce thème pour l’école União da Ilha aura la lourde tâche de rendre un hommage à hauteur du personnage.
Bel enredo !

Ecoutez le samba de União da Ilha: Vinicius, no plural. paixão, poesia e carnaval:

Fichier audio intégré

Paroles du samba de União da Ilha pour le Carnaval de Rio 2013

Compositeurs: Ginho, Júnior, Vinícius do Cavaco, Eduardo Conti, Professor Hugo et Jair Turra
Interprète: Wantuir

Surgiu, ao som do mar, umpoeta
Que brincava na areia
Na ilha um menino, sempre a sonhar
Fez da sua vida um poema
E viveu a declamar
« Como é bom se apaixonar »!
O pátria amada, recebe esse menestrel!
Voz do morro na folia, orfeu chegou raiou o dia!
Levou a bossa no « tom » d’alegria
Se é canto de ossanha menina, então não vá!
Um berimbau vai ecoar…
Vem, meu camará!

« Menininha me chamou…vou pra bahia
Sou da linha de xangô…caô meu guia
Odoyá…yemanjá!
A benção meu pai oxalá! »

E jangada…na luz da manhã já vai navegar
Segue pra itapuã, no brilho do sol…é bom vadiar!
Um jeitinho que fascina
Num doce balanço que não tem igual
Quando abrir a arca de noé…
Um riso de criança emcada olhar
Enfim, o que importa é amar
A noite é sua passarela
O show não pode parar

Onde anda você… »poetinha »?
Saudade mandou te buscar
A ilha é paixão na avenida
Mais que nunca é preciso cantar!

Traduction automatique des paroles:

Émergé au bruit de la mer, um poete
Qui a joué dans le sable Sur l’île un gamin, toujours rêvant
Il a fait de sa vie un poème
Et a vécu à déclamer
« Qu’il est bon de tomber amoureux! »
Le pays bien-aimé, reçoit ce troubadour!
Voix de la colline aux réjouissances, le jour parut orfeu arrivé!
Conduit à la bossa au « tom » de la joie’
Si Ossanha fille chante, alors n’y allez pas!
Un berimbau se fera l’écho …
Allons, mon camarade!

« Petite fille m’a appelé … je vais a bahia
Am ligne Xango mon chien-guide …
Odoya … Yemanjá!
La bénédiction j’espère que mon papa!  »

Et jangada… dans la lumière du matin maintenant naviguer vai
Ici pour Itapuã sous le soleil … c’est bon pain!
Un talent pour fascine
Dans un swing doux qui n’a pas d’égal
Lorsque vous ouvrez l’arche de Noé …
Le rire d’un enfant regard emcada
Quoi qu’il en soit, ce qui importe c’est l’amour
La nuit est votre passerelle
The show must go

Lorsque vous marchez … « poetinha »?
Saudade vous aider à émettre
L’île est la passion avenue
Plus que jamais, nous devons chanter!

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page