Carnaval de Rio 2020

L’école de samba Viradouro championne du Carnaval de Rio 2020 !

VIRADOURO

Grande championne du Carnaval de Rio 2020 !

L’école de samba Viradouro est sacrée championne du Carnaval de Rio 2020 à l’issue d’un décompte des notes d’une rare intensité.

Son défilé a tout de suite eu un franc succès. Même si le nom de Viradouro revenait souvent dans les pronostiques et les conversations, le niveau de compétition est tellement élevé et les autres écoles de samba tellement fortes, que peu de personne auraient pu garantir sa victoire.

Un symbole de persévérance

Avec une dernière victoire en 1997 et après un passage dans le groupe de la série A, elle est revenue dans le groupe spécial en 2019 ou elle avait déjà réalisé l’exploit de se placer en seconde place.

Elle accomplit donc une remontée spectaculaire avec son thème « Viradouro de alma lavada » (Viradouro l’âme lavée) qui relatait l’histoire des Ganhadeiras de Itaupã la cinquième génération de femmes qui lavaient leur linge dans l’étang d’Abatée.

Avec un défilé particulièrement apprécié et fortement plébiscité après son passage dans le sambodomo, le coude à coude pendant l’annonce des notes a été particulièrement serré avec les écoles de samba Beija-Flor et Grande Rio.

Mais après 23 ans sans victoire, c’est finalement l’école de Niterói qui a remporté le Carnaval de Rio 2020 avec son char d’ouverture qui a marqué les esprits.

La commission d’ouverture a mis en scène les fameuses Ganhadeiras de Itaupã dans une magnifique chorégraphie. Elle était donc suivie de ce char qui contenait un bassin géant et transparent qui accueillait une « véritable sirène ». C’est une championne de natation qui a endossé le rôle grâce à ses capacités d’apnée de plus d’une minute. Sa performance, son costume et son maquillage ont été particulièrement remarqués.

Une batterie qui a mis l’avenue en transe

Emprunt d’Afrique, de Bahia et de candomblé, le thème a tout de suite accroché avec le public.
Avec un défilé luxueux et un samba largement repris dans les gradins, la batterie rondement menée par le mestre Ciça à fait vibrer le Sambodromo en intégrant des timbals dans la batterie.

Quatre grands breaks ont laissé le public s’époumoner dans le Sambodromo et mis en valeur les solos de percussions aux rythmes du timbalada et de l’ijexá.

Hommage à une déesse africaine

La charismatique, sculpturale et reine de batterie Raïssa Machado a donné un grand spectacle à la tête des percussionnistes.

À ce poste depuis plusieurs années, elle fait partie de ces quelques reines qui font honneur à leur poste. Débordante d’énergie et avec beaucoup de « samba au pied » elle était parée d’un somptueux costume dessiné par l’immense styliste Henrique Filho.

Pour ce costume en hommage à la « reine du Malês », Luiza Mahin connue pour son rôle dans le soulèvement des esclaves à Salvador, Raïssa n’a eu comme exigence qu’il ne soit rien utilisé d’origine animale dans sa confection. Chose rare de la part des reines et des muses, les 1300 plumes de faisant qui ornait son costume étaient des fausses et elle le revendique haut et fort !

Un soupçon de France dans la victoire de Viradouro

Depuis 2 ans, Viradouro se démarque par la qualité des maquillages de ses participants. L’artiste brésilienne Chirstina Gall en partenariat avec l’école du Senac à Rio et l’entreprise française Guaranho Events, dirigé par Leticia Guaranho propose un échange professionnel dont le résultat est époustouflant.

 L’équipe a maquillé plus de 1000 personnes pour le défiler.

 Cette année, l’entreprise française a fait venir 14 Françaises, élèves et professionnels de différentes villes françaises comme Perpignan, Montpellier, Toulouse, Paris…

Les techniques de Air Brush et les dernières nouveautés du marché européen en action, sous la coordination de ses deux femmes « empodeiradas ».

Revivez le défilé avec les photos de la championne Viradouro

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer