Accueil » Carnaval de Rio de Janeiro 2007 » Second défilé des écoles des groupes spéciaux du carnaval de Rio 2007

Second défilé des écoles des groupes spéciaux du carnaval de Rio 2007

Lundi 19 fvrier 2007

Second défilé des écoles des groupes spéciaux du carnaval de Rio 2007

Première école à défiler, Unidos do Porto da Pedra, et a porté dans l’ avenue un thème sur la critique des préjugés. Avec un hommage Nelson Mandela en ouverture du défilé. La marraine de batterie tait parée d’un diadème avec trois diamants sud-africain ainsi que 2000 cristaux sur l’ensemble du corps qui ont nécessité 8 heures de mise en place et de maquillage avant le défilé.
Retraçant l’histoire de la photographie, Unidos da tijuca a su montrer quelle était capable de faire face au départ de son ancien carnavalesque Paulo Barros. Malgré le départ d’incendie sur une partie du char d’ouverture elle a su conquérir le public avec notamment un char en forme de pyramide qui se formait et se démontait tout au long du défilé.
Salgueiro a renoué avec la tradition du thème Africain dans le défilé, accueilli chaleureusement par le public porté dans un voyage en Afrique. Faisant face l’assassinat de son vice président quelques jours auparavant, l’école a fait un magnifique défilé parsemé d’innovations dans la structure et les matériaux utilisés.

Portela a fait la pare belle au sport. Dans la ligne des jeux pan américain, la plupart de leurs chars représentaient un sport avec des piscines humaines, des terrains de basket et football mobiles. Une rampe de skate mobile monte de skatteurs qui ont excuté plus d’une figure bien radicales et suivies d’un mur d’escalade. Le tout accompagné par les idoles du sport Brésilien du vollet, de la gym et autres athlètes.
Avec un défilé techniquement parfait, Imperatriz Leopoldinense a amené un thème surprenant avec celui de la morue premier produit d’exportation de la Norvège, pays dont Impératriz avait déjà fait hommage avec Andersen et ses comptes pour enfants 3 ans auparavant. Chacrinha, célèbre animateur brésilien a de par ce fait reçu un hommage avec le char d’ouverture son effigie.


C’est toujours avec son lot de célébrités qu’a défilé Grande Rio Sapucai. Un défilé luxueux relatant l’histoire de la municipalité. La nouvelle muse de l’cole Grazi Massafera a véritablement conquis le public.

Unique école à être entre et sortie du défilé sous les cris de champion ! Beja flor a brillé dans un somptueux défilé aux couleurs africaines, aux matériaux rustiques, aux chars gigantesques, rendant hommage aux origines africaines des brésiliens. De magnifiques peluches gantes animes de girafes, éléphants et zèbres ouvraient le défilé. Et, pour compléter cette entrée triomphante, le secteur suivant représentait la savane fait de participant en habits de paille précédant un Beija flor (colibris) géant, emblème de l’école.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*