Accueil » Carnaval de Rio de Janeiro 2013 » Cérémonie de remise des drapeaux des écoles de samba.

Cérémonie de remise des drapeaux des écoles de samba.

_MG_8022.JPGCérémonie inédite du Carnaval de Rio, la revue « Rio Samba e Carnaval » a organisé la remise officielle des drapeaux à chaque école de samba à la « Cidade do samba » (cité du samba) hier soir dimanche 27 janvier 2013. Cette revue est à l’origine du concept des loges au Carnaval de Rio et édite depuis 42 ans sa revue pour chaque carnaval.

Ce sont les couples de portes-drapeaux qui ont présenté ces drapeaux. Ils se composent chacun d’une femme et d’un homme qui ont la charge de représenter les couleurs de leur école de samba lors du défilé au Carnaval de Rio. C’est un poste très important dans la hiérarchie d’un défilé. En effet, ce sont les seules personnes notées individuellement.
Évoluant dans des pas qui n’appartiennent qu’à eux, il ne danse pas la samba. La porte-drapeaux évolue gracieusement avec son drapeau en tournoyant la plupart du temps tandis que le « mestre de sala » (maître de cérémonie) virevolte autour d’elle dans des pas souvent assez acrobatique pour la présenter et la mettre en valeur.

L’excellente organisation et la qualité de l’évènement a séduit les invités. Avec un décor fourni et une soirée ponctué du concert du sambista Monarco da Portela en introduction et de Diogo Nogueira en clôture, les douze couples de porte-drapeaux ont séduit le public avec leur chorégraphie ravageuse.

Notons la performance des musiciens, qui ont repris seuls et avec brio, les 12 sambas de l’année 2013 !

Lors cette soirée le président de la Liesa (ligue des écoles de samba) Jorge Castanheira a lui aussi reçu le drapeau de cette ligue qui gère l’ensemble du défilé du carnaval de Rio et les écoles de samba.

remise-drapeau-ecole-de-samba.jpg

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.