Accueil » Carnaval de Rio de Janeiro 2009 » Imperatriz fait sa répétition technique au sambodromo dans un climat de confiance

Imperatriz fait sa répétition technique au sambodromo dans un climat de confiance

Depuis des années quand l’école de samba Imperatriz rentre au Sambodrome pour son défilé officiel, le public et le jury s’apprêtent à regarder un défilé impeccable, discipliné et un exemple d’organisation, sans parler de sa manière de développer ses thèmes dans un ton baroque et classique. Un vrai show d’art et d’élégance. A un tel point qu’Imperatriz est parfois accusée de ne pas faire le Samba, mais qu’elle est plutôt une école avec ses règles et son « service d’ordre ».
Toutefois, samedi lors de sa dernière répétition technique au Sambodrome, cela n’a pas empêché l’école Imperatriz de montrer l’énergie, l’intégration, le chant et l’animation de sa communauté, à l’exemple de l’école qui a remporté 5 fois le titre de vainqueur du Carnaval dans ses 50 ans d’existence.
Elle a su aussi déchainer le public en jouant au début de la répétition avant le défilé, plusieurs « marchinhas de carnaval» qui sont des musiques du carnaval populaire brésilien.

En 2009, Imperatriz vient avec une chanson explicite, laquelle revendique le droit de montrer qu’elle fait la samba aussi. Et comment !

Dans le secteur des passistas (danseuses de samba de l’école) on a pu découvrir la surprise d’une chorégraphie élaborée, d’un effet génial et innovateur.

carnaval-de-rio-repetition-imperatriz5.jpg

Imperatriz à compté avec la présence de Luiza Brunet Reine de la Batterie qui est venue à la répétition dans une robe splendide, dorée, et qui a partagé sa sympathie et ses sourires avec toute l’avenue pendant les 40 minutes de la répétition. Même si Luiza Brunet ne fait les pas de la samba tout le long du défilé, le progrès dans son évolution est net et tout à son honneur pour l’école. Elle est, et reste une très belle femme.

carnaval-de-rio-repetition-imperatriz6.jpgLuiza Brunet

A la concentration, on a retrouvé Maria Helena e Chiquinho, couple de Mestre-sala et porte drapeau pendant des années Une bonne surprise pour le public.

On a aussi eu le plaisir de rencontrer Naide Rabelo, Reine de la Batterie en 1989 dans l’enredo « liberdade liberdade » (samba resté très célèbre) qui était présente dans la concentration et prête à défiler.

Rosa Magalhaes, la petite « grande dame » et carnavalesque de l’école : le génie d’Imperatriz, promet pour fêter les 50 ans de son école encore plus de surprises et un défilé étonnant. On attend avec impatience.

carnaval-de-rio-repetition-imperatriz2.jpgNaide Rabelo

carnaval-de-rio-repetition-imperatriz4.jpgOn a retrouvé Alex de Oliveira célèbre roi Momo pendant 10 ans

carnaval-de-rio-repetition-imperatriz8.jpg

carnaval-de-rio-repetition-imperatriz3.jpgToutes deviennent Impératriz l’espace d’un défilé

carnaval-de-rio-repetition-imperatriz7.jpgLes puxadors (chanteurs) toujours fières de leurs couleur

carnaval-de-rio-repetition-imperatriz9.jpgImperatriz jusqu’au bout des cheveux!

Un commentaire

  1. coucou,
    Nous rentrons de Rio très frustrés de n’avoir pas pu assister au carnaval. Mais nous serons sans doute présents pour 2010. Nous avons pu visiter la cité de la samba, qui nous a enchantés. Nous n’avons pas pu aller au Sambodrome car nous partions le samedi et pas de WE sur place. Vous êtes brésilien ? Tiendrez-vous ce blog en 2010 ? Bon carnaval. Beijos.

Répondre à Carole Annuler la réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*